3e correction du Rhône

Nous avons mis en consultation un premier projet, négocié avec la Confédération, discuté avec les communes et recherché des solutions avec l’agriculture. Cela a permis d’améliorer le projet initial, de le valider tant au niveau du Canton que de la Confédération et d’obtenir le soutien du peuple pour son financement. Plus de 2,5 milliards de francs de travaux seront investis ces prochaines décennies, pour que nos enfants et petits enfants puissent vivre en sécurité, construire et profiter d’un nouveau paysage de plaine.

Mes projets